Revenir à petits pas ici, dans l'atelier de couture, dans cette parenthèse de vie, dans ma bulle :-)

L'année 2018 a été particulièrement chargée, compliquée et difficile à gérer.
Beaucoup de remises en question et ce besoin d'avancer, de donner un sens à ce qu'on fait.
Avec nos enfants, pour nos enfants.

Septembre a été un nouveau départ pour eux comme pour nous.

Il y aura toujours une multitude de chemins possibles mais maintenant il y en a un qui est plus lumineux.
Alors on fonce parce qu'on sait au fond de nous que c'est le bon chemin et qu'on l'a enfin trouvé :-)


Des mois (des années) je ne suis plus venue ici, que je ne me suis plus accordée de la couture juste pour le plaisir...
J'ai eu besoin de retrouver mon atelier qui était devenu surtout une pièce de rangement et de jeux pour les enfants.
J'ai tout enlevé, j'ai de nouveau un atelier !

J'ai eu besoin de me plonger dans mes livres de couture japonais et mes tissus. 
J'ai eu besoin d'imaginer que j'aurai de nouveau du temps de coudre pour mes filles avant que mes patrons deviennent trop petits pour elles...

Il y a eu un avant et un après. 
Un avant avec ce blog, la vie à la campagne où on vit les saisons plus intensément, la couture et les cours de patronage, les filles et le petit frère et surtout du temps pour profiter d'eux.
Puis un après avec un projet professionnel à deux,  local, écologique, idéologique après la naissance de notre benjamin et tout s'est enchaîné.

Un équilibre est tout doucement entrain de se remettre en place.
Le ruban emmêlé parmi les autres rubans et qui représente notre chemin de vie est depuis peu plus visible et ça nous fait un bien fou ! 


Parce que tout ce qu'on fait, c'est pour nos enfants, pour leur avenir et l'avenir des générations futures sur notre belle planète bleue... et c'est ça qui nous tire vers l'avant !

Pour ce retour en douceur en couture, j'ai réalisé des petits sacs en coton.
C'est joli, c'est facile, c'est pratique, c'est utile, c'est écologique et surtout parce que j'ai eu de nouveau envie de coudre :-)

BcN Sacs de course réutilisables 1_resize

Sacs maison avec des tissus japonais Kokka (?) de chez Coton urbain

BcN Sacs de course réutilisables 2_resize

Les rubans ont été cousu à la main avec du fil invisible.
Avant je détestais coudre à la main car ça prenait trop de temps, plus maintenant :-)

BcN Sacs de course réutilisables 3_resize

BcN Sacs de course réutilisables 4_resize

BcN Sacs de course réutilisables 5_resize

Tissu marinère avec les chutes de cet ensemble-ci,
Choupinette avait 3 ans à l'époque !

BcN Sacs de course réutilisables 6_resize

BcN Sacs de course réutilisables 7_resize

BcN Sacs de course réutilisables 8_resize

Ma grande a maintenant 10 ans et demi, les patrons enfants s'arrêtent presque tous à 10 ans.
Trois années qu'ils prennent la poussière...
Trois années qui ont filé à une vitesse...